Vite, touchez et cliquez.

Le désir est stimulé par la course aux fenêtres — opportunités.
Cette esthétique relève des banques de données du vaste monde, qui lient sujets et fenêtres et surcharge l'esprit d’avantages et d’inconvénients, instille le désir larvé d'en savoir plus pour en avoir plus, en couleur, armé, mieux disant et dopé sous couvert d’un obligeant XXI° siècle. Ce fromage organisationnel et prévisionnel prédit un tout numérique où le compte serait toujours bon.

Cette nouvelle perspective est riche de l’expérience passée —
“Les mots libérés de la ponctuation irradieront les uns sur les autres, entrecroiseront leurs différents magnétismes selon le dynamisme ininterrompu de la pensée .” Marinetti. Ce visible ‘vite’ est un affect, amplification des passions naissantes qui allonge les perspectives et inaugure un transfert des regards en créant un télescopage du proche et du lointain. De vous à moi - interactivement.
Ce phénomène d’accélération abolit notre connaissance des distances et des dimensions. L’essentiel est de saisir chaque volume à l’état d’explosion comme la démonstration visible de la plasticité du monde*. (*pochette voix 87) Vite voix huit, titre d’exposition des livres au Centre International de Poésie de Marseille

Poésie

Vents Contraires

Poésie

Voir comme on pense

Galerie auteurs

A voir A lire

Exposition

Retenus

Catalogue

Collections

Auteurs

Liens

Contact

Richard Meier

Presse

Fireboox